L’entretien de son robot de piscine électrique : un gage d’efficacité dans la durée

Maintenir son robot de piscine électrique dans un état correct de fonctionnement est nécessaire pour lui permettre de réaliser un travail de qualité. Quelques consignes de nettoyage simple sont à respecter, mais son entretien nécessite aussi des opérations un peu plus complexes de maintenance. Dans tous les cas, ces opérations doivent être réalisées avec le robot débranché du secteur (hors tension).

Une étape clé : le nettoyage régulier

Par nettoyage, on entend bien sûr débarrasser le robot de toutes les saletés accessibles et visibles. Il est à réaliser à la fin de chaque campagne de nettoyage, au même titre que le vidageet le nettoyage à l’eau claire du filtre ou du sac filtrant selon les cas. Au cours de ce nettoyage courant, il convient également de vérifier que les parties accessibles (c’est-à-dire sans démontage particulier) ne sont pas obstruées par des débris. En particulier, le tubage entre partie basse (aspiration) et le filtre / sac filtrant doit être complètement vierge de toute saleté (branchage, cheveux…) qui nuirait à son efficacité.

Des pièces d’usure à vérifier et éventuellement remplacer

Selon le revêtement du bassin, les brosses peuvent être soumises à de l’abrasion et s’user. Les brosses en mousse sont généralement plus sujettes à cette usure que les brosses en matières plus dures. En cas de baisse visible de l’efficacité du robot, remplacer rapidement les brosses permet d’éviter un encrassement du bassin. Certaines brosses sont pourvues de témoin d’usure, à surveiller régulièrement. Les roues (ou les chenilles) du robot peuvent également s’user au contact du revêtement. Elles sont néanmoins prévues pour durer plusieurs saisons. A l’apparition de craquelures ou si elles ont tendance à s’effriter, le changement (de l’ensemble) s’avère nécessaire. Le manuel d’utilisation du fabricant doit donner les détails de l’opération, assez simple au demeurant.

Des opérations qui peuvent nécessiter un démontage plus poussé

Le robot utilise pour se déplacer de manière générale un système de turbine (hélice) qu’il convient d’inspecter régulièrement. Relativement accessible (le démontage d’un carter de protection peut être nécessaire), cette turbine se trouve à proximité du bloc moteur qui l’entraîne. Les cheveux, les feuilles et les branchages peuvent se coincer sur les pales de l’héliceou autour de l’axe et ils doivent être enlevés soigneusement : le blocage de l’hélice ou de l’axe peut entraîner un déplacement anormal du robot, voire une surchauffe du moteur qui se trouve lui aussi bloqué. La qualité des opérations de remontage conditionnera la longévité du robot : le temps nécessaire doit leur être accordé.

Le changement des courroies : une maintenance curative parfois nécessaire

Le bloc moteur transmet le mouvement de rotation à la turbine et aux brosses, grâce à un système de poulies et courroies. Les courroies (en plastique ou élastomère généralement) peuvent se détendre puis patiner, ce qui diminue l’efficacité du robot (difficulté à se déplacer, brossage moins efficace). Pour les remplacer, les indications du fabricant doivent être suivies. Là encore, démontage et remontage des différents capots et carters sont des opérations à réaliser avec soin.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: